L’ajout d’une activité complémentaire

Lorsque locataire entend exercer dans ses locaux une activité complémentaire à celle prévue dans son bail, il doit dans un premier temps en informer son bailleur qui peut s’y opposer sous deux mois suivant la signification. Le locataire devra alors obtenir une autorisation judiciaire.