Etude de marché du troisième trimestre 2021

Après une série d’articles sur notre étude de marché de l’immobilier d’entreprise au premier semestre 2021, découvrez notre nouvelle étude concernant le troisième trimestre 2021. Un trimestre en légère diminution pour une année de reprise.

 

Le marché Bureau

 
Ce secteur de l’immobilier d’entreprise voit sa demande placée diminuer de 33% par rapport au trimestre précédent pour terminer à 54 521 m². Néanmoins, on peut remarquer que le nombre de transactions est resté constant à 121 transactions, ce qui marque une réduction des surfaces prises par les utilisateurs.

Le taux de vacance et le loyer prime sont restés constant ce trimestre à respectivement 5 % et 340 €/m²/an

 

Graphique 1

 

Le volume placé sur des surfaces de plus de 1 000 m² représente 49% des transactions bureaux et 34% pour les surfaces de moins de 500 m². Les surfaces entre 500 et 1 000 m² représentent donc 17%.

La majorité des transactions sont de nature locative pour 79% et la part du neuf représente 62 %.
 

carte lyon bureaux

 
Gerland est le secteur le plus prisé pour les bureaux avec 14 611 m², soit 27% des transactions. Le secteur de Villeurbanne Tonkin est le second quartier le plus plébiscité avec 11 609 m² (21%) et Vaise arrive à la troisième place avec 5 502 m², représentant donc 10% des transactions bureaux réalisés au troisième trimestre 2021.

 

Le marché locaux d’activité

 
Si le marché bureau voit sa demande placée diminuée, ce n’est pas le cas du secteur des locaux d’activité. En effet, la demande placée de ce secteur est en augmentation de 14% par rapport au deuxième trimestre avec 96 009 m² placés. Cependant, malgré l’augmentation de la demande placée, le nombre de transactions a diminué, passant de 123 transactions au T2 à 84 ce trimestre, impliquant donc une forte augmentation des surfaces louées.

Sur ce trimestre, le marché locaux d’activité enregistre un taux de vacance d’environ 4% et un loyer prime a 90-95 €/m²/an.

 

Graphique 2

 
Sur ce graphique ci-dessous, nous pouvons observer que 68% des transactions sont supérieures à 1 500 m². Il y a également une forte demande de seconde main (81%) contre seulement 18% de neuf. Cependant, les acquisitions représentent environ 63% des cas.
 

carte lyon acti

 
On peut remarquer que trois secteurs sont plus plébiscités. En troisième position, le Grand Lyon Nord Est représente 13% des transactions, soit 10 604 m². Le Val de Saône arrive second avec 15 619 m², constituant ainsi 16% des transactions. Le secteur où la demande est la plus forte est celui du Grand Lyon Sud-Ouest avec 28 184 m² placés. Il représente à lui-seul environ un tiers des transactions de locaux d’activités en région Lyonnaise.

 

Le marché logistique

 
Le marché logistique a connu une forte baisse ce troisième trimestre 2021. En effet, sa demande placée est de 18 024 m², soit une chute de 85% par rapport au T2. Seulement deux transactions ont été enregistrées soit trois fois moins qu’au deuxième trimestre (6 transactions). De plus, ces transactions ne se portent qu’exclusivement sur de la location et de la seconde main.

Ce secteur voit son taux de vacance à environ 2,8% et un loyer prime de 55 €/m²/an.
 

carte lyon logistique

 
Ces deux transactions représentent 1 000 m² placée dans le Val de Saône et 17 024 m² dans le Nord Isère.

 

Le marché investissement

 
Concernant l’investissement, nous pouvons voir un fort intérêt pour les bureaux avec plus de 122,6 millions d’euros investis dans ce secteur au troisième trimestre de cette année. Ce chiffre représente 95% des investissements ce trimestre. Les locaux d’activités représentent, quant à eux, 4,7 millions d’euros investis et les commerces 1,35 million d’euros. Aucun investissement en logistique n’a été effectué durant cette période. Il faut également noter que plus de deux tiers des transactions sont comprises entre 0 et 10 millions d’euros.
 

Graphique 4

 
Ce graphique ci-dessus démontre l’intérêt des investisseurs pour les biens de plus de 3 000 m². Ces grandes surfaces représentent 67% des transactions. Les surfaces comprises entre 1 500 et 3 000 m² attirent, quant à elle, 27% des investisseurs.

Les biens restructurés représentent 47% des investissements alors que l’ancien est à 37%. Le neuf équivaut à 16% des investissements.

 

carte lyon invest

 

Lyon attire 57% des investisseurs et la périphérie 43%.

 

Cette étude montre donc une légère diminution de l’activité sur ce trimestre. Cette baisse semble normale, cette année 2021 étant une année de reprise après la crise sanitaire. Cela peut également s’expliquer par la faiblesse du secteur logistique. Cependant, la demande placée cumulée a augmentée par rapport à l’année 2020.